Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

La plupart des gens ne tiennent pas de budget et s’étonnent ensuite d’être tout-le-temps à découvert, alors que le budget est l’outil de base à utiliser pour avoir des finances personnelles saines. Quant à ceux et celles qui en tiennent un, ils ne savent pas forcément comment bien réaliser cet exercice pour que leur budget reste à l’équilibre. C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Concevoir un budget réaliste

Un budget peut se résumer à une équation simple : d’un côté, des rentrées d’argent, de l’autre, des dépenses qui sont souvent bien plus nombreuses. Et au milieu…vous qui devez « mener votre barque » pour boucler le mois sans que votre compte vire au rouge. Vu comme ça, c’est par forcément gagné d’avance…alors voyons comment réaliser le budget idéal.

Prenons le cas de M. plusdethunes. Il gagne 1500€ par mois. Il est célibataire. Il vit en colocation et son colocataire lui verse un loyer de 350€ par mois pour la location d’une chambre. Il n’a pas d’aide de la CAF. Revenus totaux de M. plusdethunes : 1500 + 350 = 1850€

1ere étape : faire l’inventaire des revenus et des dépenses

La première étape pour réaliser un budget réaliste, consiste à faire deux colonnes, l’une pour les entrées d’argent et l’autre pour les charges fixes ou incompréssibles, celles qui reviennent chaque mois.

Rentrées

  • Salaire : 1500€
  • location chambre : 350€

Revenus totaux : 1850€

Charges fixes

  • Loyer : 480€
  • Dette à rembourser : 100€
  • Prêt bancaire : 150€
  • Energie : 28€
  • Pass Navigo: 75,20€
  • Mutuelle santé et auto : 55€
    -Assurance habitation : 19€
  • Internet : 34€
  • Impôts : 40€
  • Forfait mobile : 19,90€

Total des charges fixes : 1001,10€ soit 54,11% des revenus disponibles.

M. Plusdethunes décide de se payer en premier et veut épargner chaque mois 275€, soit 14,8% de ses revenus.

2ème étape : faire apparaître le « reste à vivre »

Dans cette seconde étape, nous allons faire connaissance avec la notion de « reste à vivre ». Bon, je vous rassure tout-de-suite, il ne s’agit pas du couperet d’un médecin qui vous dit « Monsieur, profitez du temps qu’il vous reste, car vous allez mourir dans 6 mois » non non…juste de la somme qu’il va vous rester une fois l’épargne et les charges fixes déduites du revenu total.

Nous obtenons donc le calcul suivant :

Revenus totaux : 1850€
Solde précédent: +39€
Epargne : – 275€
Charges fixes -1001€

Reste à vivre: 613€

Ces 613€ restants représentent la somme disponible pour toutes les autres dépenses. Vous savez donc désormais que, pour que votre budget ne vire pas dans le rouge, il ne faudra pas dépenser plus que 613€ ! Mais l’objectif est, comme pour le mois précédent, de conserver un solde positif. Donc, nous allons nous fixer de ne pas dépasser la somme de 600€.

3ème étape : faire des budgets prévisionnels pour les dépenses variables

Nous allons ensuite répartir ces 600€ dans différents postes budgétaires selon nos préférences.

  • Habillement 50 € soit 13.3% de 600 €
  • Alimentation 270 € soit 45% de 600€
  • Essence 100 € soit 16,6% de 600 €
  • Loisirs 50 € soit 8,3% de 600 €
  • Equipement 50 € soit 8,3% de 600 €
  • Entretien v. 80 € soit 13,3% de 600 €

Il suffit ensuite, pour chaque rubrique, d’effectuer le suivi au fil de l’eau dans un tableau :

Ainsi, en ne dépensant pas davantage que 600€, nous aurons une trésorerie positive de 13€ en fin de mois si nous consommons l’ensemble des postes budgétaires prévisionnels. Mais la trésorerie pourra être supérieure si nous ne les consommons que partiellement ou pas du tout pour certains postes.

Ainsi, dans l’exemple ci-dessous, il nous reste 161€ non consommé au total, cette somme pourra donc être épargnée en plus de l’épargne de 275€ programmée chaque mois ou bien venir grossir le solde en fin de mois ! Je vous encourage donc à appliquer cette méthode, et votre budget sera toujours positif. Et donc, vous commencerez à vous enrichir de plus en plus…

One Thought to “Comment avoir un budget à l’équilibre?”

  1. […] n’est pas encore personnellement convaincu que tu dois tenir un budget, je t’invite à lire mon article la méthode que j’y présente me convient davantage, mais pour en revenir à celle-ci, voici […]

Leave a Comment