Un métier, c'est comme tout : ça s'apprend.
Rejoignez l'aventure et formez-vous !

Depuis l’année 2017, de très nombreuses banques digitales sont apparues sur le marché : N26, Revolut, Compte nickel, Orange bank, Qonto, Bunq etc. Elles ont littéralement bousculé le petit monde très feutré de la banque ! Si tu est un travailleur indépendant, tu te poses peut-être cette question : quelle serait la meilleure banque pour les freelances? Si tu n’as pas besoin d’un chéquier, et que tu peux te passer d’un découvert – ce que je recommande vivement – alors les néobanques seront parfait pour toi.

Tu le sais certainement si tu est micro-entrepreneur, il te faut ouvrir un compte séparé pour ton activité professionnelle afin que les opérations ne soient pas mélangées avec tes comptes personnels. Un compte dédié pour ta micro-entreprise mais pas nécessairement un compte professionnel, entendons-nous bien. Tu en as peut-être déjà entendu parler, à côté des néobanques généralistes, il existe en effet des banques mobile spécifiquement pour les freelances. C’est le cas de Qonto et de Shine, deux néobanques françaises.

Le cas de Qonto

La première banque digitale que je te recommande, c’est donc Qonto. C’est une banque très pratique et spécifiquement adaptée pour les freelances. Tu ne pourras pas ouvrir un compte chez eux sans numéro de SIRET. Son interface est très ergonomique et facile à prendre en mains. Sa couleur mauve très agréable visuellement saura te séduire. Qonto peut être liée avec des applications comme Stripe par exemple, ce qui est très pratique pour les paiements en ligne ! De plus, Qonto propose des options avancées avec par exemple un système d’export des opérations pour envoyer à ton comptable par exemple.

L’offre la moins chère, « Solo » commence à 9€ par mois, et l’offre « Standard » est à 29€.

L’interface de Qonto

Sur Qonto, tout se passe via une application mobile ou le site internet de la banque. L’ouverture du compte est instantanée, même si le compte est vérifié par la suite. Il faut fournir une pièce d’identité, le numéro KBIS, tes infos personnelles à compléter et c’est bon ! Comme Qonto est relié à la base de données d’infogreffe, lorsque tu saisiras ton numéro, ils te retrouvent tout de suite.

Le service client est joignable par e-mail et évidemment, il est en français puisque c’est une néobanque française. Ce qu’on dire, c’est que l’expérience client est vraiment bonne avec Qonto. La carte bancaire fonctionne très bien, quelque soit l’offre que l’on choisi. La carte est à débit immédiat, il ne s’agit pas d’une carte de crédit, et donc comme je l’ai dit plus haut, tu ne pourras pas être à découvert avec ni disposer d’un chéquier. Mais surprise : Qonto offre désormais la possibilité d’encaisser des chèques. Donc, tu ne pourras pas en émettre, mais tu pourras tout de même en recevoir de la part de tiers. Un bon point mais qui reste exceptionnel. ( ça coûte très cher à Qonto cette faveur)

Les notifications d’opérations sur votre téléphone se font en temps réel, pratique en cas de perte ou vol et pour le suivi au fil de l’eau. Il n’y a pas de frais pour toutes les opérations courantes. Tu peux naturellement bloquer et débloquer ta carte à distance, accepter ou refuser les paiements en ligne, ou encore modifier tes plafonds de paiement comme tu veux.

Le cas de Shine

Shine est donc la deuxième neobanque qui s’adresse aux freelances, et plus particulièrement aux micro-entrepreneurs mais pas seulement. Rassure-toi, si tu as un autre statut, SASU, SAS ou autre ça marche aussi! Nous allons voir pourquoi, son concept est tout simplement révolutionnaire. En effet, Shine peut te guider pour ouvrir votre micro-entreprise en ligne, ce qui est déjà unique en son genre, mais en plus, Shine va t’aider dans ton quotidien de chef d’entreprise. Comme pour Qonto, il faudra produire un numéro SIRET.

Exemple : Dans l’interface du compte, tu vas voir apparaître des notifications pour te prévenir de payer tes charges sociales pour ce mois ou, si tu ne sais pas quel sera le montant à payer, Shine peut le calculer pour toi ! Ainsi, à l’ouverture du compte, Shine va te demander quel est ton statut afin de pouvoir effectuer ses calculs. Et, au moment, opportun, il te rappellera tes échéances.

Quand tu recevras des paiements, Shine va calculer sur ce montant brut, la somme des charges que tu vas devoir payer. Un jauge va t’ indiquer la somme qu’il faut mettre de côté et celle qui revient dans ta poche ! Il te suffira ensuite d’effectuer un virement vers un compte dédié pour cela.

Du côté du service client, ils sont très réactif également et la qualité de service est excellente !

Pour l’ouverture du compte, tout se passe sur l’application mobile là encore, rien ne sera disponible sur un site internet, comme dans le cas de Max. – Ne faîtes pas comme moi à perdre votre carte bancaire en même temps que le mobile parce que vous l’aurez mise dans un étui portefeuille! – vous seriez dans la panade… Il te faudra donc scanner les pièces justificatives directement depuis l’application mobile.

Une fois le tout validé, tu recevras ta carte Shine sous 2 ou 3 jours. Comme dans le cas de Qonto, et des autres cartes du même genre, tu pourras modifier tes plafonds de paiement et de retrait, bloquer ou débloquer le paiement sur internet, autoriser ou non les retraits et paiements, ou activer le sans contact etc. Là encore, tu auras ton RIB avec le code « FR », très important pour éviter de te le faire refuser par certaines entreprises…

Shine, la banque qui rend la micro-entreprise facile !

Donc voilà, j’espère que la présentation de ces deux néobanques t’aura inspiré à peut-être ouvrir un compte chez eux, et quant à moi, je te dis à très bientôt.

Leave a Comment